Hotellerie et coronavirus: comment nettoyer et désinfecter un établissement

Si les hôtels, et établissements de tourisme,  ne sont pas concernés par les mesures de fermeture annoncées en relation à l’épidémie du conavirus, leurs restaurants et bars le sont. Mais "pas le room service", qui peut continuer.

Il y a 650 000 chambres d’hôtels en France, et même si certains hotels vont fermer pendant l’épidémie, certains établissement  vont continuer à s’occuper de leurs clients.

On prévoit donc une  fermeture des restaurants et salles de petit-déjeuner et la mise en place de service en chambre systématique.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités françaises de santé publique surveillent l'évolution du coronavirus et, en tant qu'hôtels, il est nécessaire de savoir comment prévenir la propagation du virus et comment agir pour les cas suspects ou confirmés au sein de l'établissement. Voici dans cet article quelques recommandations.

En plus de suivre les directives habituelles d'hygiène et les conseils de santé publique, les experts en prévention et en action contre les infections virales suggèrent qu'il est essentiel d'organiser une "équipe de gestion de crise", composée du directeur de l'hôtel et de certains chefs de service (tels que le nettoyage, food and beverage, le service clientèle) et de la société de conseil, qui sera chargée de traiter les cas suspects ou confirmés. Ils soulignent qu'il est essentiel de revoir chacune des procédures habituelles de nettoyage et de désinfection afin de garantir l'utilisation de produits corrects et de fournitures suffisantes. Dans les situations de crise, la gestion consiste également à assurer un approvisionnement d'au moins deux semaines en désinfectants et en gants jetables.

Les experts recommandent d'actualiser la formation de l'équipe aux procédures POSI (Prevention of Infection Spread) par des exercices pratiques ; de donner un bref aperçu de la maladie et de sa propagation. En retour, soyez prêt à communiquer aux clients l'importance d'une bonne hygiène personnelle et prévoyez la possibilité qu'un client ou le personnel soit confiné à l'intérieur de l'hôtel pendant une période de quarantaine : cela implique de savoir comment fournir de la nourriture et des boissons, des draps, des serviettes ou tout ce dont ces personnes ont besoin.

Que faire en cas de suspicion ou de confirmation d'un cas

Si un client est soupçonné ou confirmé d'avoir le coronavirus, il peut avoir besoin de rester dans sa chambre. Le personnel de l'hôtel doit contacter un médecin et suivre les instructions et activer immédiatement les procédures POSI, en suivant également les recommandations des autorités locales de santé publique.

Nettoyage et désinfection des espaces publics

Les experts recommandent de suivre le plan de nettoyage habituel, mais de se concentrer sur les surfaces de contact :

Utiliser du chlore à 1000 ppm ou d'autres produits chimiques

Utilisez des vêtements, des éponges, des éponges et des sacs spécifiques, par exemple identifiés/codés par couleur pour éviter la contamination croisée.

Pour les meubles à surface souple tels que les canapés, les matelas, utilisez d'autres procédures de nettoyage telles que le nettoyage à la vapeur

Augmenter la fréquence des nettoyages et des désinfections.

Chambres où des personnes ont été infectées

Avant d'entrer dans la pièce, il est nécessaire que la personne chargée du nettoyage se protège avec des gants et en plus d'effectuer une désinfection au chlore à 1000 ppm, d'utiliser des vaporisateurs sur les surfaces molles et d'éviter la contamination croisée, il est important de savoir :

La literie doit être lavée à 65°C pendant 10 minutes ou à 71°C pendant 3 minutes.

Si les procédures ci-dessus ne sont pas respectées, il est recommandé aux hôtels de procéder à un nettoyage en profondeur la nuit. Compte tenu du fait que les clients seront présents, ils recommandent de préparer une liste de toutes les surfaces qui doivent être désinfectées et qui devrait inclure : tous les points de contact à la réception, les bureaux, les bars, les restaurants,  les escaliers, les couloirs, les ascenseurs, les zones de la piscine, la salle de sport, le sauna, les vestiaires, les salles de bain publiques, les terrasses, etc.

Planifier le personnel qui participera, répartir les tâches par zone, assigner le matériel.

Veillez à ce que tout le personnel soit correctement formé.

Assurez-vous que vous disposez de tous les matériaux et produits chimiques nécessaires.

Informer les clients (au moyen d'affiches) qu'un nettoyage en profondeur sera effectué, et qu'il n'y aura pas d'accès aux zones publiques pendant cette période : il sera effectué pendant la nuit, alors que les clients sont dans leur chambre.

Quant à l'exécution du nettoyage, le processus décrit ci-dessus est appliqué et ajouté :

  • Seul le personnel formé devrait participer.
  • Veiller à ce que tous les clients soient dans leur chambre
  • Pendant l'exécution de la tâche, délimitez les zones concernées à l'aide de cônes, de panneaux ou d'autres moyens, afin d'empêcher l'accès des non
  • Jetez les gants et autres vêtements jetables dans un sac poubelle.

Il existe aussi la possibilité d’utiliser la  brumisation. Cette procédure consiste à fermer l'hôtel pendant quelques jours et à procéder à un nettoyage approfondi  :

  • Les rideaux doivent être lavés à 65ºC pendant 10 minutes ou à 71ºC pendant 3 minutes
  • Une société externe peut être engagée pour effectuer la "brumisation" afin de désinfecter davantage toutes les zones
  • Il est vital d’accorder une attention particulière aux coins difficiles d'accès ; moquette dans tout le bâtiment ; système d'air conditionné
  • Points à fréquenter dans les restaurants, les bars
  • Disposer de distributeurs de gel désinfectant aux entrées
  • Fournir de la nourriture à tous les clients malades dans leur chambre
  • Augmenter la fréquence de désinfection des jouets et des ustensiles
  • Le plan de nettoyage habituel doit être suivi dans les zones infnatiles, mais il faut aussi se concentrer davantage sur les surfaces de contact
  • Augmenter la fréquence des nettoyages et des désinfections.
  • Éliminez les gobelets en verre ; seuls les gobelets en plastique jetables sont autorisés dans les piscines.

Le rôle du personnel et la communication externe

Vu l'ampleur de la situation, le personnel a l'obligation d'être conscient de ses responsabilités en matière de gestion de crise et d'être formé aux procédures POSI et, bien que cela soit évident, d'avoir une bonne hygiène personnelle, ce qui implique un lavage fréquent des mains, en particulier lorsqu'il a été en contact avec des personnes malades ou dans des zones contaminées. L'hôtel doit également fournir au client des informations sur la façon de rester calme et de pratiquer une bonne hygiène.

Partager ce post

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire